dimanche 17 juin 2007

Sometimes, four minutes are enough


J'attendrai le suivant - Philippe Orreindy - 2002

Because sometimes four minutes are enough to have a good film - short, but deep - funny, but bitter - simple, but charming.
Message du jury lors de la Semaine Internationale du Cinéma de Valladolid (SEMINCI) 2002, où le film a remporté l'Espiga de Oro (Catégorie Court-métrage) et le Prix FIPRESCI.
Il fut également nommé à l'Oscar et au César 2003 du meilleur court-métrage.

2 commentaires:

Hadrien a dit…

C'est vraiment génial! Je propose une variante pour la fin: qu'aprés être descendue la femme se jette sur la voie quand le prochain métro arrive...

minouchk1 a dit…

Ah la vache!!!!